Vendredi 17 mai


Café estuarien :
Guy Landry retracera le parcours, de Jeanne Juilla, quatrième miss Europe, mais première française. En 1931, elle subjugua les membres du comité, qui emportés dans leur élan rebaptisèrent le littoral sud de la presqu’île d’Arvert.
À ce sujet, voir l’article de G. Landry dans L’estuarien n° 56 (avril 2016) : 1931, Miss Europe “invente” la Côte de Beauté. Cet article est également en ligne ici.