actualités 2019


Notes :

    Déroulez la page pour retrouver votre prochain rendez-vous


Vendredi 15 novembre

Café estuarien en Saintonge : Carole Angibeaud, cheville ouvrière active du mini-musée des grottes du Régulus, décrira ce lieu qu’elle affectionne particulièrement.
Les cafés estuariens saintongeais ont lieu à 18h00, le troisième vendredi de chaque mois, de septembre à juin. Ça se passe à l’auberge-musée de Saint-Seurin-d’Uzet et c’est gratuit.


Jeudi 7 novembre

 Café estuarien en Médoc : Jean Marie Calbet traitera de “Cordouan, du projet d’abandon à la démarche de classement”, l’occasion de faire le point sur les derniers avancements du dossier Unesco.
Les cafés estuariens médocains ont lieu à 18h00, le premier jeudi de chaque mois, de septembre à juin. Ça se passe à la salle des fêtes de Saint-Julien (près de la mairie) et c’est gratuit.


Vendredi 18 octobre

 Café estuarien en Saintonge : Ça se passe à l’Auberge-musée du caviar et de l’esturgeon, à Saint-Seurin-d’Uzet, c’est à 18h et c’est gratuit.

Daniel Petit nous présentera l’histoire et les multiples rouages et détails de quelques moulins qui subsistent sur les bords de Gironde.


Jeudi 3 octobre

Café estuarien en Médoc : C’est le premier jeudi de chaque mois, à 18h et c’est gratuit.
Dans l’attente des derniers aménagements du café associatif, rendez-vous est donné à la salle des fêtes de Saint-Julien-Beychevelle (près de la mairie).

C’est Dominique Minois qui ouvre le bal. Il retracera “Le glorieux passé transatlantique de Pauillac (1931-1933)”.


Vendredi 20 septembre

Café estuarien :
Reprise des activités du Café estuarien après la pause estivale. Alors que le bicentenaire de la mort de Jean Jarousseau a été commémoré en juin dernier, c’est Jean-Daniel Menanteau qui reviendra sur la vie trépidante de ce célèbre “pasteur du désert”, grand-père d’Eugène Pelletan.


Vendredi 21 juin

Café estuarien :
Avant la pause estivale, Alain Glowczak présentera son ouvrage “Dessins d’estuaire, voyage sur les rives de la Gironde” édité chez Sud-Ouest. Les magnifiques aquarelles d’Alain, enrichis des textes de Gaëlle Richard, nous invitent à un voyage estuarien poétique et sensible.


Samedi 18 mai

Journée découverte : chantiers navals en Médoc
La journée sera consacrée à une visite de chantiers, avec pour fil conducteur Lalou Roucayrol et son bateau, Arkema.
Au programme, visite de “Strato compo” et du chantier naval au Verdon, où Arkema III est en traitement.
Il y aura peut-être aussi quelques visites-surprises.
Cette sortie est limitée à 25 personnes. Il convient donc de s’inscrire auprès de Sylvie Mangonaux au 06 63 80 31 45 qui fournira toutes les précisions utiles, notamment l’heure et le lieu de rendez-vous.
Participation : 5 euros ; gratuite pour les membres du Conservatoire de l’estuaire de la Gironde et les enfants de moins de 12 ans. L’inscription sera validée à la réception du règlement.
Chèque à adresser au Conservatoire de l’estuaire de la Gironde Couvent des Minimes 33390 BLAYE


Vendredi 17 mai

Café estuarien :
Guy Landry retracera le parcours, de Jeanne Juilla, quatrième miss Europe, mais première française. En 1931, elle subjugua les membres du comité, qui emportés dans leur élan rebaptisèrent le littoral sud de la presqu’île d’Arvert.
À ce sujet, voir l’article de G. Landry dans L’estuarien n° 56 (avril 2016) : 1931, Miss Europe “invente” la Côte de Beauté. Cet article est également en ligne ici.


Vendredi 19 avril

Café estuarien :
Serge Carrère et Yves Roudier tisseront mailles après mailles, l’histoire de cette fabrique de filets de pêche saintongeaise, si réputée et qui depuis trois générations nous gratifie de son savoir-faire mais également de ses innovations.
Voir l’article de Serge Carrère publié dans L’estuarien n° 53 de juillet 2015 : “Fabrication de matériel de pêche à Brie-sous-Mortagne”. Vous pouvez télécharger gratuitement cet article ici.


Vendredi 15 mars

Café estuarien :
Julie Vollette & Jean-Marc Thirion, naturalistes d’Objectifs Biodiversités, échangeront sur différents inventaires faunistiques et floristiques qu’ils réalisent sur les rives de la Gironde. Un estuaire, des inventaires, sur les traces des macro-algues, une mise en bouche avant le Colloque de l’Estuaire.


Vendredi 15 février

Café estuarien :
Bernard Mounier, nous présentera le film de Catherine Monfajon « Talmont aux deux presqu’îles », un documentaire de 16 min.
L’occasion pour lui de faire découvrir la ville qu’il aime tant, d’enrichir la connaissance de ce joyau de notre patrimoine en savourant de sublimes vues aériennes.


Samedi 26 janvier

L’assemblée générale annuelle du Conservatoire de l’estuaire se tiendra samedi 26 janvier de 14 à 18h, salle municipale, Lamarque (33) . Elle s’ouvrira par une conférence de François Jouison consacrée au balisage.


Vendredi 18 janvier

Café estuarien :

Pour en savoir plus sur Jean Fonteneau, alias Alphonse de Saintonge, cet énigmatique marin Saintongeais de la fin du XVe siècle.
Érick Mouton nous fera part de ses recherches et nous dira qui était vraiment ce navigateur, au service de François Premier.
É. Mouton a rédigé un article sur ce personnage dans le numéro 51 de L’estuarien. Vous pouvez télécharger cet article ici.