Formation de l'Île Verte

Sites et environnement

Histoire presque naturelle de la presqu'île d'Arvert
Entre Seudre et Gironde, face à l'Océan, la presqu'île d'Arvert nous offre la diversité de ses paysages que lui confère cette situation privilégiée.
Installé très tôt sur cette terre hospitalière, l'homme a su exploiter le milieu tout en conservant l'essentiel de ses particularités. Aux grands ensembles paysagers actuels correspondent les ressources majeures : agriculture du plateau et des marais doux, saliculture puis ostréiculture dans les marais salés, tourisme balnéaire sur les rivages sableux ou rocheux. Alors que dans d'autres régions l'homme a profondément modifié son environnement, en Pays d'Arvert il en a tiré parti en évitant la banalisation. Ici les paysages ont gardé une apparence naturelle mais la vue de détail comme la vue d'avion révèlent des interventions humaines : l'histoire de cette péninsule est donc presque naturelle.
Le premier volet de cette histoire est consacré au plateau calcaire et à sa bordure dont l'origine relève plus de la géologie : c'est pourquoi cette partie est aussi une histoire géologique de la région. Les autres ensembles, dunes littorales ou boisées, marais doux ou salés, beaucoup plus récents, feront l'objet de publications ultérieures.



Retour au rayon "Sites et environnement"  | >> Tarif et bon de commande <<


 

© Conservatoire de l'estuaire de la Gironde